Climathon 2021

Organisateur : Gal Culturalité

Porteur de challenge :  Archisanat

Challenge : Isolation au naturel

Participants : les jeunes de Hesbaye brabançonne

Lieu :  Jodoigne

Technique :  Isolants naturels

Programme :  Young Climathon

Année :  2021

C’était en octobre 2021, le 1er Young Climathon en Belgique à Jodoigne avec les 3 écoles secondaire de la commune; l’Athénée Royal de Jodoigne, l’Institut Saint-Albert et le CEPES. Près de 70 étudiants ont durant deux jours travaillé à la co-création de solution à des challenges climatiques locaux !

Retour en image sur un moment fort en créativité, en échanges et en travail d’équipe au Château de l’Ardoisière de Jodoigne !

Voici un zoom sur les équipes qui ont remporté un accompagnement de la part des porteurs de challenge et qui verront donc leur solution se mettre en œuvre concrètement à Jodoigne afin de réduire les émissions de CO2 de la Ville pour ces prochaines années.

Pour le challenge habitat et énergie sur l’isolation « Comment faire pour inciter les Jodoignois à rénover et isoler leurs habitations ? » porté par la conseillère énergie/climat de la Ville de Jodoigne et ARCHISANAT :

Equipe « Isorène » pour leur idée de salon sur l’isolation qui regrouperaient une série de professionnels, entreprises, matériaux pour informer et sensibiliser aux techniques d’isolation ainsi qu’un concours pour gagner un audit énergie.

211028_Climathon_galCulturalité_Archisanat_challenge_renovation_matériaux naturels (1).jpg

Young Climathon

Comment faire pour inciter les Jodoignois à rénover et isoler leurs habitations ?

Nous avons proposé de réfléchir ensemble à quelque chose que vous vivez tous les jours, mais dont vous n’avez peut-être pas conscience : votre habitat. Quand on parle d’habitat, c’est au sens large, c’est au sens de l’environnement qui vous entoure : la pièce où vous vous tenez actuellement, votre salle de classe, votre chambre, votre maison, la salle de sport, etc.. Tous ces lieux où nous nous rencontrons, où nous nous abritons, du soleil, de la pluie, du vent, etc.

En été, vous est-il déjà arrivé de vous retrouver dans une pièce sous une toiture, pour étudier, travailler, lire, et d’avoir eu extrêmement chaud, tellement chaud qu’il était impossible de se concentrer ou encore de dormir? Ou au contraire, peut-être avez-vous trouvé de la fraîcheur dans une maison avec des murs épais en briques ou en pierres ? Parfois, en hiver, avez-vous déjà eu l’impression de mettre le chauffage à fond mais de continuer à avoir froid?

Tous ces ressentis sont liés à l’isolation mais surtout au manque d’isolation des habitations ! Une isolation insuffisante provoque d'importantes déperditions de chaleur et de GES (Gaz à Effet de Serre) nocifs pour le climat et pour nous tous !

211028_Climathon_galCulturalité_Archisanat_challenge_renovation_matériaux naturels (17).jp

En Wallonie, 65% des logements ne sont pas encore, ou peu, isolés. Ainsi, le secteur du bâtiment représente la première source d’émissions de GES en Belgique, suivi par le transport. A Jodoigne, les logements représentent 54% des émissions alors que les transports représentent 24%. En effet, malgré le fait que presque 83% du territoire Jodoignois soit occupé par l’agriculture, les logements restent la part largement majoritaire d’émissions de GES. De plus, les trois quarts des logements belges sont des maisons unifamiliales et plus de 40 % de celles-ci sont des maisons quatre façades, offrant de grandes surfaces de déperdition où la majorité de la consommation (74%) des logements est due au chauffage.

Le GIEC, qui a sorti son 6e rapport cette année, souligne le potentiel particulier que présente l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments dans la lutte contre le réchauffement climatique. On comprend alors que la rénovation des logements est une occasion à ne pas manquer pour faire baisser drastiquement la note énergétique du territoire!

211028_Climathon_galCulturalité_Archisanat_challenge_renovation_matériaux naturels (12).jp
211028_Climathon_galCulturalité_Archisanat_challenge_renovation_matériaux naturels (16).jp

Le GAL Culturalité en quelques mots :

En positionnant le cadre de vie rural et ses ressources au cœur de nos actions, du GAL Culturalité se donne pour ligne de conduite d'

AGIR COLLECTIVEMENT FACE AUX DÉFIS RURAUX AUX BÉNÉFICES DE L'HUMAIN, DE L'ENVIRONNEMENT ET DE L'ÉCONOMIE LOCALE !

Le Groupe d'Action Local Culturalité en Hesbaye brabançonne asbl est actif sur un territoire de 7 communes contiguës à l'est de la province du Brabant wallon.

  • Beauvechain

  • Hélécine

  • Incourt

  • Jodoigne

  • Orp-Jauche

  • Perwez

  • Ramillies

  •  

La Hesbaye brabançonne comme territoire de projets !

Cette région rassemble quelques 52 000 habitants qui vivent au sein de 70 villages et hameaux, soit 31 730 ha de superficie dont 70% dédiée à l'agriculture.

211028_Climathon_galCulturalité_Archisanat_challenge_renovation_matériaux naturels (11).jp

En Janvier 2020, la Ville de Jodoigne a signé la Convention des Maires, une initiative européenne, visant à réduire ses émissions de CO2 d’au moins 40 % d’ici à 2030 et à adopter une approche commune pour lutter contre le changement climatique. Cette stratégie globale servira également à augmenter l’efficacité énergétique des bâtiments et à augmenter la part des énergies renouvelables.

Le pouvoir communal reste restreint mais c’est possible ! Par exemple, dans le cadre de ce plan, on pourrait installer des panneaux solaires sur les bâtiments, remplacer ou diminuer l’éclairage public, inciter les citoyens à utiliser de la mobilité douce, installer des bornes électriques, remplacer des chaudières... Mais les actions les plus efficaces pour faire baisser ces émissions restent encore... la rénovation et l’isolation des habitations et bâtiments !

Même si la majorité des citoyens sont conscients de l'intérêt d’isoler leur habitation, peu passent le pas. La Ville de Jodoigne souhaiterait inciter davantage les citoyens à isoler leurs habitations et c’est tout un défi !

 

ARCHISANAT a accompagné ces jeunes tout au long du processus de réflexion et de prise de conscience.  Cette prise de conscience et des potentiels qui existent, pour passer à l'action, doit se faire avec une réflexion globale, en mettant en perspective l'ensemble du contexte et des impacts.

isolants naturels_liège_fibre de bois_gramitherm.jpeg